DISCOURS DE MARIAGE


Introduction au discours de mariage



Vous êtes témoin de mariage, père de la mariée, mère du marié, ami de longue date, en un mot proches des futurs mariés. Vous avez la grande et délicate mission de prononcer un discours lors du mariage.

  • Vous avez été désigné d’office pour faire ce discours de mariage.
  • Vous vous êtes auto proclamé orateur, vous voulez participer activement à la cérémonie et à la réussite de la journée.
  • Vous avez été retenu (de gré ou de force) pour faire face à un désistement de dernière minute et à prendre la parole lors de la cérémonie. Vous êtes un remplaçant de luxe.





Peur de la feuille blanche, manque d’inspiration, crainte de mal faire, besoin du déclic. Pas de panique tout ceux qui ont du se fendre d’un discours de mariage sont passés par là et s’en sont sortis avec brio. Vous en ferez de même sans aucun doute.

Le discours de mariage sur la forme

Un leitmotiv avant toute chose : Pensez à l’assistance.
Soyez bref, précis et le sourire aux lèvres. Mettez vous à leur place... Sans remettre en cause la qualité de votre écriture, après 15 à 20 minutes de discours même le plus courageux de l’assemblée pourrait se lasser. Et n’oubliez pas que vous n’êtes pas le seul à faire un discours…

Votre élocution doit être limpide.
Mémorisez et répétez votre discours pour éviter de le lire.

Retenez l’attention de l’auditoire.
Employez un ton convivial et parlez à haute et intelligible voix. Un ton monocorde à voix basse, c’est la sieste assurée pour mémé. Tenez la éveillée !

Adaptez vous à l’acoustique de la salle et au matériel technique à disposition.
Ce sera évidemment différent dans une église, en extérieur ou dans la salle de réception.

N’hésitez pas à utiliser des photos, films ou chansons.
Votre discours n’en sera que plus complet et plus attractif.

En conclusion, soyez convaincus que votre discours plaira au plus grand nombre, soyez vous mêmes et vous aurez fait un grand pas vers la réussite !

Le discours de mariage sur le fond

Un discours de mariage doit il être drôle ou solennel ? Notre réponse : les deux mon capitaine.
A vous de voir ce qui vous ressemble le mieux, d’anticiper sur l’ambiance du mariage. Mais il nous semble plus à propos de concilier les deux.

Par exemple, Quelques anecdotes drôles et peu connus mettant en scène les mariés pourraient entamer votre allocution pour capter l’attention de l’auditoire. Enchaînez par un message sincère sur les liens forts qui vous unissent aux mariés. Parsemez de métaphores, citations en tout genre. Puis terminez par une anecdote amusante. Rien de tel que de terminer sur un fou rire général.

Conclusion

La rédaction de ce discours de mariage vous aura demandé du temps, de la réflexion et quelques efforts. Une fois le mot de la fin prononcé le jour J, vous serez heureux d’avoir surmonté votre timidité et/ou vos craintes et serait ravi d’avoir non seulement susciter enthousiasme et ferveur de la part de l’assemblée mais aussi fait plaisir à ceux pour qui c’est l’un des plus beaux jours de leur vie.


Pour vous aider un peu plus, vous pouvez également consulter ces discours :
Discours du témoin
Discours du père du marié
Discours de la mère de la mariée
Réponse de la mariée
Réponse du marié


N'hésitez pas, picorez les extraits qui vous intéressent.