Bootcamp EVJF Montpellier

Témoins de mariage, afin de vous aider à mieux cerner l’activité qu’est le bootcamp, l’équipe de Cordocou a interviewé Nicolas , gérant d’un bootcamp à Montpellier. Préparez vos tenues de sports et vos treillis, embarquement immédiat dans un parcours rempli d’obstacles !

1/ Pouvez-vous nous expliquer l’origine du Bootcamp ?

Le bootcamp consiste en une activité d’entraînement physique, relativement intensive, utilisée à la base à l’armée. Il sert, entre autre, à l’entraînement des nouvelles recrues de la marine US. Il est maintenant pratiqué par le grand public dans des espaces emménagés. Il relève d’une série de cardio, d’endurance ou encore de pompes pour un renforcement musculaire optimal. Il faut donc s’armer d’endurance pour apprécier cette activité, relativement riche en efforts, mais ces derniers ne seront pas vaincs et vous permettront de passer un moment inoubliable en groupe ! Il s’agit donc d’une idée EVJF/ EVJG inédite et insolite, qui ravira tous les futurs mariés à tendance sportive.

2/ Qu’est-ce qui vous séduit dans la pratique  de cette activité ?

C’est un sport qui se pratique en équipe, idéal pour des groupes EVJG et EVJF, permettant de créer une ambiance propice au dépassement de soi tout en partageant un moment unique.  Il s’agit d’une activité d’extérieur orientée commando, de faire du sport tout en étant encadré par un instructeur qui vous guidera tout au long de votre périple. L’idée est ici de valoriser le concept de commando, de dépasser ses limites et de créer une certaine cohésion entre les participants.

3/ Depuis quand proposez-vous cette activité aux EVJF/G ?

Cela fait maintenant 2 ans que je propose cette activité.

4/Pourquoi, d’après vous, le Bootcamp plaît aux groupes EVJF/G ?

Les stages commando font la différence par rapport à des enterrements de vie de célibataire plus traditionnels. Ils sont plus orientés approche militaire et sont donc une réelle épreuve en soi. Parfait pour l’effet « bizutage » cher à chaque EVJG/ EVJF ! En effet, les difficultés sont bien présentes et ne manqueront pas de divertir les groupes (ramping dans la boue, camouflage, menottage à une ligne de vie, ligotage…). Le retour à la nature est aussi très sollicité et attire de plus en plus de monde.

5/ Pouvez-vous nous décrire le déroulement de vos bootcamp pour les groupes EVJF/G ?

Le bootcamp commence par le camouflage : la peinture corporelle est ainsi utilisé sur les bras, le visage, les mains… Il est important que les groupes se sentent dans la peau d’un vrai commando pour une mise en situation optimale.

Les choses sérieuses commencent ici. Les participants vont évoluer sur une suite d’obstacles en milieux naturels variés (forêt, passage en lac/rivière), véritables défis physiques pour le/la  futur(e) et son équipe ! Des moments plus fous les uns que les autres attendent ces derniers ! Ils devront parfois évoluer seuls, d’autres fois en équipe pour terminer le parcours.

6/ Avez-vous des projets, des nouveautés ?

Nous sommes actuellement en train de créer un nouveau type de parcours, plus boueux et comprenant plus de passages aquatiques. Ce nouveau parcours, encore plus axé commando, se fera en bord de lac.

Nous cherchons aussi en permanence de nouvelles idées d’obstacles afin de les varier tout en nous adaptant aux différents publics susceptibles d’être intéressés par notre activité (âge, sexe, niveau physique…). L’innovation est donc une priorité pour nous.

Nicolas Le Tellier :
– Éducateur Sportif
– Dîplomé d’Etat de judo (Brevet d’Etat d’Éducateur Sportif 1er degré)
– Licence STAPS – éducation et motricité
– AFPS
– 17 ans de pratique de judo en compétition
– 18 ans de pratique de musculation
– Ancien membre de la Brigade Anti Criminalité
– Ancien membre de la Section d’Intervention Rapide
Accès forfaits :

Stage commando avec bivouac sur 1/2 journée + 1 nuit
Stage commando bootcamp sur 3 heures